Calcul de la largeur des bandes d'absorption optique du rubis excité

S. H. Brunstein, B. S. Tsukerblat

Research output: Contribution to journalArticlepeer-review

Abstract

La méthode des moments se généralise pour des bandes optiques provenant de transitions vers des niveaux électroniques quasi‐dégénérés. L'interaction Jahn‐Teller est supposée forte et l'on ne peut pas décomposer la bande optique en sous‐bandes élémentaires. On utilise cette théorie pour analyser les bandes multiphonons d'absorption optique du rubis. On montre que l'effet Jahn‐Teller donne une contribution essentielle à l'élargissement des bandes optiques; on fait une estimation numbérique des demi‐largeur, laquelle est en bon accord avec l'expérience.

Original languageFrench
Pages (from-to)385-400
Number of pages16
Journalphysica status solidi (b)
Volume70
Issue number1
DOIs
StatePublished - 1 Jan 1975
Externally publishedYes

Cite this