Le Farhoud : pogrom à Bagdad

Esther Méir-Glitzenstein, Claire Drevon (Translator)

Research output: Contribution to journalArticlepeer-review

Abstract

Les communautés juives dispersées du Maroc à l’Irak, de l’Égypte au Yémen, et qui représentent alors une part infime du peuple juif dans le monde (un million sur seize millions environ) sont bien informées des vicissitudes d’un judaïsme européen de loin majoritaire. Dès l’avènement des nazis au pouvoir, elles organisent avec plus ou moins de succès le boycott des produits allemands au risque de se couper des autorités locales comme des mouvements nationalistes arabes.
Original languageFrench
Pages (from-to)511-533
Number of pages23
JournalRevue d’Histoire de la Shoah
Volume205
Issue number2
DOIs
StatePublished - 2016

Cite this