Les enfants africains de la Révolution nationale: la politique vichyssoise de l'enfance et de la jeunesse dans les colonies de l'AOF (1940-1943)

Research output: Contribution to journalArticlepeer-review

Abstract

Dès la mise en place du système éducatif colonial, l'administration française en AOF a été confrontée à des difficultés, dont la principale était d'inculquer aux enfants africains les valeurs de la civilisation française, sans effacer la distance qui sépare le colonisateur du colonisé. À l'époque de Vichy, l'administration coloniale en AOF accorde une attention spéciale aux enfants africains de la "Révolution nationale". Elle applique les réformes de l'"éducation générale" mises en place en métropole. Les nouvelles conceptions éducatives, leur contenu et leurs objectifs, donnent une légitimation forte aux idées coloniales qui existaient bien avant Vichy, mais qu'il n'était guère aisé de concilier avec les valeurs républicaines. La devise "Travail, Famille, Patrie" était, pour l'administration coloniale, plus aisée à expliquer aux écoliers africains que la précédente, "Liberté, Égalité, Fraternité", que contredisaient totalement les réalités coloniales dans lesquelles ils évoluaient. /// Since the establishment of the colonial education system, French administration in FWA confronted difficulties of which the principal was the way to expose African children to the values of French civilization without blurring the borderline between coloniser and colonized. During the Vichy years in FWA the colonial administration accorded special attention to the African children of the "National revolution". It implemented in the colonies the reforms of the "General Education" put into practice in France. The new educational concepts, theirs contents and objectives had given a strong legitimisation to colonial ideas that existed well before Vichy but were not easy to reconcile with the Republican values. The motto: Work, Family, Motherland was, for the colonial administration, easier to explain to African schoolchildren then its precedent: Liberty, Equality, Fraternity that totally contradicted the colonial realities in which they lived.
Original languageFrench
Pages (from-to)132-153
Number of pages22
JournalRevue d'Histoire Moderne et Contemporaine
Volume49
Issue number4
StatePublished - 2002

Keywords

  • Politiques de Vichy
  • Enfant. Socialisation
  • Sociologie
  • Sociologie de la famille. Groupes d'âge

Cite this